︎︎︎ home


Le journal officiel de FÉFÉ Hard Seltzer / Spécial printemps


︎︎︎ retour




Fabrication


EAU : Pas de la flotte du robinet, non ! De l’eau de source qui donne des points de vie, que l’on a carbonaté pour apporter pétillance et fraîcheur.


ALCOOL : Nous utilisons le même distillat que certaines vodka et certains gin français. Une base alcoolisée issue de blé bio bien de chez nous puisqu’il pousse en France et est distillé à Cognac. Les alambics de cuivre et la rectification en 3 colonnes (procédé de distillation par séparation) donnent à la féfé brillance et légèreté. Par contre, aucun effet sur les pointes sèches. Déso…


SOLUTION AROMATIQUE : Des arômes de vrais fruits issus de l’agriculture biologique développés par la célèbre Maison Jean Niel à Grasse et assemblés par les barmen du Syndicat et de La Commune (Hadrien et Sara Moudoulaud). Nous y avons mis la même exigence que pour les bases aromatiques de nos cocktails récompensés mondialement.  


La première féfé pilotée par les barmen


Les Hard Seltzers, carton phénoménal outre Atlantique, sont dans le viseur des barmen du Syndicat depuis 2019. En juin 2020, une version Expérimentale est testée dans les établissements du Syndicat (Le Syndicat au Faubourg Saint Denis et La Commune à Belleville).

Menthe Cardamome : la bombe féfé est lancée.

En respectant les impératifs syndicaux (défense des producteurs français, souci gustatif et esthétique, travail sur les assemblages de saveurs et la naturalité), le Syndicat s’organise pour la grande bataille du Hard Seltzer prévue à l’été 2021.

Les chefs-barmen s’entourent des meilleurs artisans français : aromaticiens et parfumeurs de la plus vieille Maison de parfumerie française située à Grasse, La Maison Jean Niel. Ouvrez la bouche, féfé dérape sur vos Palais !


Mais comment consommer féfé ?


Pensée par nos chefs barmen, féfé se déguste aussi bien seule qu’accompagnée (de spiritueux - français évidemment !).

Découvrez ici toutes nos délicieuses recettes.

féfé à la source : Paris ︎︎︎ Grasse 



Le Syndicat : Organisation de Défense des Spiritueux Français


Déclaration d’intention : révolte et mixologie dans le FSD

L’origine du Syndicat, c’est l’histoire de cinq jeunes d’une trentaine d’années déterminés à travailler et dépoussiérer des alcools de grands-pères. Un cocktail tendance à partir de la gnôle douteuse de papi ? C’est le défi ! Mais comment assembler des concepts par nature irréconciliables, le raffinement du luxe et la brutalité de l’underground, le poids de la tradition et la légèreté de la jeunesse ? Vous le comprenez, le Syndicat c’est le pari du contraste.


Place aux grands discours : il faut défendre le savoir-faire français dans le monde des boissons. Loin des quartiers sages de la Belle Endormie, c’est dans l’excitante atmosphère populaire-arty-ghetto des Faubourgs que démarre le projet, là où tout, le pire comme le meilleur, semble toujours pouvoir arriver. Et c’est un soir d’été, assis sur ces trottoirs du FSD que tout s’enflamme : « Marre de voir les bouteilles de Louis XIII au fond des placards. Désormais, Paris va shaker au French Brandy sur du son West Coast ! ».

Le Syndicat, Organisation de Défense des Spiritueux Français, trouve, ce soir-là, dans l’underground des Faubourgs et la magie des cocktails, la possibilité d’une île de liberté et d’expression sans limite.



Les spiritueux sont morts, vive les spiritueux !

Le Syndicat, en s’intéressant spécifiquement aux champs méconnus des alcools français et en donnant la parole à ses producteurs, ouvre une page nouvelle dans l’histoire du cocktail moderne.

“Lorsque l’on a commencé, on connaissait bien sûr les Armagnacs, le Cognac, le Calvados, quelques liqueurs. Mais on était loin de se douter du continent qu’on allait découvrir. Des gentianes aux genièvres, des whiskies aux gins, des alcools de sapin aux marcs des grands vins de bordeaux, pas un jour ne s’est passé sans qu’une nouvelle découverte ne se fasse. C’est une chasse au trésor, et personne dans le monde moderne des cocktails ne l’a menée avant nous !”


Sullivan Doh, interview au Whisky Live.

Des codes empruntés à l’univers du luxe et implantés au FSD

Pour relier l’univers du luxe et le lifestyle underground du Faubourg, les fondateurs ont créé le concept de « Cocktails Coutures » : chacun des assemblages porte la marque d’une réflexion pointue sur les saveurs, l’esthétisme, et même la gestuelle. C’est une réflexion qui a été guidée par l’envie de surprendre les plus éduqués comme les novices au monde de la boisson et des spiritueux.


La mission du Syndicat et féfé : une continuité

La petite dernière création du groupe, féfé, s’inscrit dans le même combat syndical. De nouveau, la bataille est annoncée et se concentre désormais sur les Hard Seltzer. C’est le moment de sortir les « gros bras et la ***** à Popeye » dont parle Booba dans Kalash. Alors on prend les mêmes et on recommence : s’appuyer sur le savoir-faire français pour créer un « Hard Seltzer Couture », 100% naturel et 100% français. C’est aussi ça, le Groupe Syndicat. Bienvenue dans l’Organisation de Défense des Spiritueux Français.

Bienvenue dans l’féfé !


Tendances Printemps/Été et Automne/Hiver 2021 - Les Fashion Weeks s’inspirent de féfé


Les couleurs de la Fashion Week de New York 2021 ont été annoncées après le lancement de la collection Jamet, et comme par hasard nous y retrouvons les couleurs de la Collection Jamet Sans Ma féfé.

On savait que l’on avait un temps d’avance mais à ce point...Voici donc les 4 couleurs inspirées de féfé :

- Le vert Leprechaun : un vert mystérieux qui rafraîchit et apaise mais qui ne se fume pas

- L’orange Marigold : un orange doré réconfortant infusé de jaune qui confère une présence chaleureuse quelque part entre le fond de teint de Trump et la robe douillette d’un Chow-chow

- Le rouge Fire Whirl : un rouge vigoureux à la présence dynamique. Un genre de rouge Sarko sans les histoires de financements occultes de partie

- Le jaune illuminating : amical et joyeux, un jaune optimiste qui offre la promesse d’une journée ensoleillée et un nom limite complotiste


Selon les experts couleur du Pantone Color Institute, 2021/2022 soulignera le désir d’une gamme chromatique polyvalente qui englobe les différentes possibilités de notre art de vivre pluriel ; des couleurs qui encouragent l’expression personnelle, qu’elle soit sensible ou excentrique ; des couleurs à la fois sereines et apaisantes, tout en exprimant un arc-en-ciel d’espoir et de joie, une promesse de renouveau.

Nous n’aurions pas mieux dit, même si nous n’avons pas tout compris

Bref, lâchez-vous sur la féfé parce que si vous ne vous trainez pas les sapes de la saison passée, votre tenue sera forcément en raccord avec votre nouveau t-shirt Balenciaga.


 féfé - barmen : le courant passe


Déjà 100 000 adeptes, un accueil enthousiaste des bars. D’où vient cet amour des professionnels pour la féfé ?


Le chic et le goût à la Française selon le Groupe Syndicat


Si féfé a été validée par la communauté des barmen, c’est avant tout parce qu’elle a été conçue par les plus exigeants d’entre eux.

Derrière notre canette fraîcheur, en effet, se cachent le Syndicat et la Commune, les célèbres bars parisiens dédiés à la défense du patrimoine des alcools français.

Né sur les trottoirs bariolés du Faubourg Saint Denis à Paris (le « féfé Saint Denis »), le Syndicat jongle avec les codes de la grande culture française (luxe, histoire, traditions..) et de ceux de la société française contemporaine (culture urbaine et arty, naturalité, innovation...).

À travers l’art du cocktail, le savoir-faire de ses artisans, et à cheval entre l’underground et le luxe, le Syndicat s’est construit l’identité décomplexée d’un bar capable de remettre au goût du jour nos traditionnels alcools français.



Nouvelle féfé Hard Seltzerisée : bientôt indétrônable ?


Une bombe en canette - l’aventure féfé fait 0 à 100 en 2 secondes 3

Fraise Bois de Santal - Ça pourrait être un parfum


Le Hard Seltzer, c’est une boisson alcoolisée rafraîchissante. Et féfé ? C’est un peu la Ferrari des Hard Seltzers.

Fabriquée à partir de spiritueux français, féfé c’est alcoolisé à 5°, frais, pétillant, bio, faible en sucre et en calorie : une vraie fraîcheur en canette !

Après le carton de la version Expérimentale : Menthe Cardamome, les chefs barmen du Syndicat ont turbiné sur de nouvelles déclinaisons et inspirations.

Les nouvelles recettes sont alors réalisées entre le Faubourg Saint Denis et Grasse. Un travail spécifique dans les laboratoires et les champs de Grasse permet aux barmen de réduire la gamme à 4 recettes dans lesquelles on retrouve les inspirations mêlées de la mixologie et de la parfumerie. Le bois de santal s’invite dans les cocktails pour le plus grand plaisir de vos papilles.


Pensée à Grasse mais low cal


Après les rues du Faubourg, les champs de néroli, d’iris ou de jasmin. Après la mixologie, place à la parfumerie. Venez découvrir le jardin secret de Fefe : inspirez, et laissez les cigales et les parfums méditerranéens opérer.


Vous le sentez ce parfum de nouveauté ?


Penser à Grasse aujourd’hui, c’est ressentir le calme, les champs de fleurs, le soleil et les douces odeurs de la Méditerranée. Nous sommes loin des mauvaises effluves de l’industrie de tannage qui y fleurissait au XVIIe siècle. C’est pourtant à cette même époque que naît la maison Jean Niel, futur nez de la fraîche féfé. Au croisement entre la mixologie et la parfumerie, la rencontre avec cette maison de tradition apparaît comme une évidence pour l‘équipe de barmen à l’origine des premières recettes féfé. Les arômes affluent, les recettes s’améliorent, les goûts se développent et la collection Jamais sans ma féfé prend forme.


La parfumerie reste au cœur de féfé. Chaque nouvelle proposition de recette est étroitement travaillée avec ce monde olfactif pour que notre Hard Seltzer reste une expérience sensitive. Vous le savez désormais, Fraise Bois de Santal n’est pas un parfum, mais nous n’en sommes pas vraiment loin. Avec féfé on en prend plein le tarin !

INTERVIEW


“La vérité sur le design de nos canettes”  par Louis Malphettes, co-fondateur


Vous avez été les premiers à sortir de l’alcool en canette Sleek 33cl en France, d'où vous vient cette idée ?

Lorsqu’on a lancé féfé, on était tous d’accord sur un point : le marketing de l’alcool est ennuyeux et n’a pas évolué depuis les années 50. Il fallait à tout prix le révolutionner, apporter quelque chose de nouveau pour les papilles et surtout pour les yeux. On voulait tout simplement casser les codes.


L’édition Expérimentale, la canette blanche du clip de Koba la D 7/7, est une canette au croisement de deux de mes principales influences artistiques. On venait de commencer et on n'avait pas assez d’argent pour payer un designer. J’ai donc dû faire avec ce que je connaissais pour dessiner cette canette : Le “Less Is More” du Bauhaus et le Brutalisme, mouvement initialement architectural qui fait l’éloge des matériaux bruts pour faire table rase du passé et favoriser le lien social. Le Noir et le Blanc, le minimalisme de la police Helvetica, le “brut” beau et décomplexé de l’aluminium, le vernis satin de l’étiquette font de cette édition une sorte de “basic” du Hard Seltzer, une édition radicale et à vocation iconique.

“Puissent nos bétons si rudes révéler que sous eux, nos sensibilités sont fines.”

Pourquoi une première canette blanche et pas majoritairement en aluminium dans ce cas ?

Tout d’abord c’est un clin d'œil subtil au nom de féfé. Le code HEX de la teinte du blanc utilisée pour cette première canette c’est #FEFEFF. Comme nous voulons mettre la créativité au cœur de fefe, je trouvais ça beau d’ancrer ce parti pris à la fois dans le nom et dans la première canette qui a donné vie au projet.

Ensuite, nous savions que si féfé version Expérimentale rencontrait un certain succès nous allions collaborer avec d’autres artistes pour créer les autres canettes. On voulait une marque qui ne soit pas figée et qui évolue avec son temps au rythme des collections, un peu comme les Maisons de mode. Cette canette blanche était donc la page blanche à partir de laquelle partiraient tous les futurs autres artistes pour laisser s’exprimer leur créativité.

Et la collection Jamet Sans Ma féfé d'où vient-elle ?

Alexis Jamet est un artiste que l’on suit depuis quelque temps. Ses influences urbaines (graphiste prolifique dans l’univers du skateboard) et son travail des couleurs quasi végétales correspondent parfaitement à l’ADN de féfé. Ces recettes que l’on a créée durant l’été 2020 à Grasse alliaient fraîcheur, convivialité et joie, infusées de l’esprit de la Méditerranée. On avait besoin d’un artiste qui correspondait à ces 4 nouvelles recettes. Un artiste qui serait capable de faire ressortir ce côté chaleureux et envoûtant à la simple vue de ces canettes. C’était l’occasion rêvée d’une collaboration entre Alexis Jamet et féfé.


Nous lui avons demandé de s’inspirer des ingrédients pour retranscrire visuellement les émotions gustatives de cette collection.

En résulte donc la collection Jamet Sans Ma féfé, un univers à la fois coloré où une large place est aussi laissée à l'aluminium brut de la canette. Après “the less is more” nous voulions faire la part belle au beau tout en gardant cette identité visuelle de féfé à la fois brute et fonctionnelle.

Encore une fois avec cette collection il fallait casser les codes de la bière craft et des alcools en général. féfé. devait rassembler les français et être à l’image du quartier FSD (Faubourg Saint Denis): brute, radicale, alternative, esthétique et en phase avec l’origine Nord-Est parisienne de la boisson. Un pari amplement réussi par Alexis !

Ta canette préférée, c’est laquelle ?

La Fraise / Bois de Santal ! Elle est subtilement désinvolte. Au premier abord elle fait toute sage et mignonne. Mais lorsqu’on la regarde avec attention, elle est extrêmement sensuelle et érotique. Je vous laisse vous pencher dessus et faire marcher votre imagination, vous n’allez pas être déçus...

Louis Malphettes / Interview



L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.  À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.                     L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.  À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.                     L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ.  À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.